Un début mitigé !

16591943213_338b044d64_oLundi – 1er parcours côtier d’une vingtaine de milles sur la Solo Maître Coq 2015. Très focalisée sur la réussite de mon départ, je n’avais pas assez préparé ma manche. Pendant un moment dans le match, mes manoeuvres ne passent pas bien, je ne me sens pas à l’aise en vitesse et je me fais peu à peu remonter par la fin de la flotte. Grosse déception, mais remobilisation, après tout cette régate est avant tout un entraînement et chaque bêtise doit apporter son lot d’enseignements!

Le mardi, les objectifs sont clairs et simples : bien préparer le départ, on nous annonce un vent de secteur ENE assez stable ; il faudra donc jouer avec les bascules, le courant et les effets de site. Je pars tôt sur l’eau, j’ai le temps de tirer des bords qui me permettent d’appréhender les évolutions du vent, de valider mes réglages, de surveiller le vent et de prendre ma ligne de départ. Je pose mes objectifs stratégiques avant le départ je le sens plutôt bien.17039517539_bee65890b1_o

Course 1 : parcours côtier N1, un départ un peu en retrait, j’arrive à virer assez rapidement mais la flotte est compacte et il faut du temps pour retrouver du vent frais. Pourtant pas si pire à la bouée de dégagement, je me fais un peu rattraper au bord de vent arrière. Ce côtier est assez intéressant, avec des envois après empannages, des empannages pour partir au largue serré… on révise nos manoeuvres et on donne tout pour les exécuter correctement. A l’enroulée de la dernière bouée qui devait amener un bord quasi direct vers l’arrivée, je ne tiens pas le cap, je dégringole toute seule, je n’avance pas et au lieu de chercher une cause logique et bien réelle, je me dis que c’est la faute à pas de chance, il faut avouer que le vent est assez irrégulier en intensité. Après le cap, c’est la vitesse qui manque, au final j’avais des algues dans un safran. Même en regardant je ne les aurais sans doute pas vu, un petit paquet bien contact coincé à l’avant du safran, pas nos belles, franches et longues algues de la manche!

Course 2 : même parcours, ça va commencé à tirer un peu sur le physique mais c’est pareil pour tout le monde. Après un premier départ volé par quasiment les trois quarts de la flotte (ligne très viseur), le comité prend le temps de se replacer et envoie le second départ dans la foulée. Sur cette ligne plus neutre, je me place plutôt au vent de la flotte avec dans l’idée d’aller chercher la pression à droite qui n’est pas très loin pour ensuite allonger un long tribord pour chercher les bascules de gauche lorsque l’on entre dans la baie. Pour le coup mon paquet part une longueur en retrait de la ligne, j’arrive à virer rapidement et à me mettre à l’endroit dans les pressions jusqu’à la fin du bord.16603202284_da417f6ae2_oJ’enroule bien au vent, juste devant Guénolé, je tiens sur les deux bords de reeching suivants. Ensuite envoi de spi et là je reste trop la tête dans le guidon, je mets du temps à sortir la tête du bateau et je commence à me faire gentiment marcher dessus par un paquet de bateaux. La suite sera une lente retombée dans le classement due à des erreurs de jugement et quelques manoeuvres ratées (surtout le dernier affalage où le spi a voulu se réchapper pendant l’auloffée)!

Même si j’aurais pu faire beaucoup mieux à cette manche je suis très contente d’avoir réussi à remplir mes objectifs. Il me manque encore un peu de lucidité sur  la gestion de ces petits parcours truffés de manoeuvres et finalement assez fatigants.

Place au repos et à la préparation de la grande course :photo (1)

– Départ devant Les Sables Jeudi midi

– tour de l’île de Ré dans le sens horaire

– on remonte faire le tour de Belle île dans le sens anti horaire

– rebelote le tour de Ré dans le sens anti horaire

– Arrivée aux Sables prévue dans la nuit de samedi voire la matinée de dimanche

Point Kisskissbankbank : déjà 7 contributeurs depuis samedi dernier candidats au tirage au sort à la fin de la Maître Coq pour gagner une navigation sur le bateau au Havre ainsi qu’un déjeuner sur la terrasse du club house! Merci Clem Lecoq, Bruno Follin-Arbelet, Edith Netter, Isabelle Collet, Agnès Courtade, Ludovic De Galzain!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s