TBV 2015 : Etape 1 entre Saint-Malo et Lézardrieux – Premiers bords sur le figaro en compagnie d’Arthur Herreman!

Départ 2Ca y est, le Tour de Bretagne à la Voile 2015 est lancé!

Après un départ dans des conditions idéales
(10-12 noeuds entre Saint-Malo et Dinard et sous le soleil après une nuit d’orages intenses) avec un peu de louvoyage (succession de bords pour remonter le vent) pour sortir du chenal du Grand Jardin, nous nous sommes élancés dans la grande mer direction le cap Fréhel!

Premier choix stratégique : quoi faire en sortie du chenal : continuer au large pour jouer une bascule de vent à droite et profiter de plus de pression? ou virer pour aller s’abriter du courant à la côte et profiter de l’effet de pointe du cap Fréhel?

tuturMalgré des prévisions un peu décalées si l’on peut dire ça, les discussions de préparation de la navigation avec Yann CHATEAU nous ont conforté dans notre choix de virer aussitôt. Alors vu du bateau, ça ne semblait pas forcément une bonne idée au premier abord, mais le passage du cap Fréhel et l’arrivée de quelques grains orageux on fait penché la balance de notre côté.

L’arrivée au cap s’est faite juste au moment de la bascule de courant, c’est d’ailleurs lui qui nous a aidé à passer le cap au ras des cailloux (nous avons eu quelques inquiétudes quand les sensations d’Arthur à la barre ont un peu disparue dans zéro noeuds de vent mais nous nous sommes faits écartés naturellement de ce gros bloc de pierre, non sans quelques suées). A ce moment-là tout le monde a calé, au large comme à la côte, c’était à celui qui décollerait en premier avec la première petite risée venue. Placés les plus sous le vent, nous pouvions rester loffés un peu plus que nos adversaires et sur un compromis plus favorable. Le vent a fini par revenir de l’arrière, s’en suit envoi de spi, concentration max pour faire avancer le bateau le plus vite possible, les compromis ne sont pas évidents, certains préfèrent remonter sur la route directe, d’autres essayent de rester un peu en dessous. Bien malin celui qui pourra dire comment vont passer les grains orageux que l’on aperçoit un peu partout devant.

Passage des courlisau près 2

Finalement, aux abords du Trieux, ce sont ceux qui avaient pris soin de glisser qui sont passés devant à la côte, seuls deux bateaux de la route nord sont passés à notre barbe! L’atterrissage à l’entrée du Trieux s’est fait en douceur sous spi, avec la renverse de courant. Nous avons pu admirer la côté de granit rose entre deux empannages. Collés derrière Agir recouvrement, nous avons essayé de batailler jusqu’à la fin pour essayer de grapiller deux place avec Ovimpex aussi. Malheureusement nous perdons ce match dans le match. Nous finissons 7èmes, satisfaits de notre performance car avec un vent aussi léger et parfois aléatoire, la note aurait pu être beaucoup plus salée!début de la côte granit rose entre les cailloux dans le chenal

Les résultats de la première étape en cliquant sur le lien suivant :

http://tourdebretagnealavoile.com/fr/pages/Classements-Etape_Saint_malo__%3E_Lezardieux/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s